Toungouska, quand les reptiliens protègent la Terre

Toungouska, quand les reptiliens protègent la Terre :
Documentaire amateur traitant de « l’événement de la Toungouska ». La comète qui a explosée dans le ciel de la Sibérie en 1908 ne s’est peut-être pas désintégrée naturellement, et il est même possible que cette événement soit une preuve de l’existence d’une civilisation antique avancée, de type reptilienne …

source


 

Il aura fallu attendre plus d’un siècle pour lever l’incertitude sur l’origine de l’explosion de la Toungouska, l’une des plus importantes de l’histoire. La déflagration, qui s’est propagée sur un rayon d’un millier de kilomètres, est survenue des suites d’une collision avec une météorite, d’après une nouvelle étude. Cette révélation définit l’événement comme la plus grosse explosion de météorite de mémoire d’humain.

Une « cascade de feu », un souffle des centaines de fois plus puissant que celui de la bombe qui a dévasté Hiroshima. Le 30 juin 1908, une mystérieuse explosion a embrasé la forêt sibérienne. La déflagration s’est propagée sur un rayon de plus de 1.000 km, où le panache de fumée a atteint 20 km d’altitude. La terre a tremblé, et 60 millions d’arbres ont été couchés. L’événement s’est produit au centre de la Sibérie, dans la région de la Toungouska où seuls les Toungouzes, peuple nomade d’éleveurs de rennes, foulent la taïga.

Depuis maintenant 105 ans, le mystère plane sur l’origine de l’événement. La région est une taïga, vaste tourbière peu habitée, les témoignages sont donc rares. L’explosion aurait pu être provoquée par une météorite, une comète ou par la foudre. Certains envisageaient aussi la possibilité d’un largage soudain de méthane issu de conduites volcaniques, parmi des théories plus absurdes. La première expédition n’est intervenue qu’en 1927, soit 19 ans après l’événement. À cette époque, aucune trace de météorite n’avait été décelée et beaucoup de scientifiques avaient alors favorisé l’hypothèse de l’impact d’une comète.  source

[177,1]

Vous aimerez aussi